La Clef de Gaïa était à Nantes

SPECTACLE // La Clef de Gaïa à Nantes // Presse

Théâtre de Poche Graslin

« Sous une tente berbère bercée de lumières chaleureuses et d’accords de guitare, Gaïa nous offre ses souvenirs d’enfance … Un passé entre deux cultures, où se mêlent vie lyonnaise et parfums d’Algérie. Gaïa se souvient surtout de sa grand-mère, Mouima, qui conte le monde avec dans le regard et la voix la mélancolie de ceux qui ont tout vécu, immenses bonheurs et grands chagrins…

Dans ce spectacle aux accents autobiographiques, l’auteure et comédienne Lina Lamara, chanteuse polyglotte, incarne à tour de rôle Gaïa et Mouima, avec une fluidité de jeu déconcertante. Sa présence et sa beauté irradient sous cette tente berbère où le feu crépite, où l’enfant découvre les traditions et l’adolescente les premiers émois amoureux. Cette éclosion de femme, aux confins de multiples identités culturelles, se fait tout en douceur, sous le joug bienveillant d’une grand-mère tour à tour loquace et émue.

Grave et drôle à la fois, tendrement contemporain, l’écriture sensible de La clef de Gaïa touche le public par sa portée. La CLEF De GAÏA parle de transmission et de tolérance, à travers les souvenirs de Mouima, de ses voisines et amies de toutes religions, qui prenaient soin les unes des autres, sans question, sans barrière… Sous nos yeux, Gaïa grandit dans un corps et un monde qu’elle tente de comprendre, et découvre le grand secret de cette grand-mère tant aimée…

Un voyage inoubliable et touchant , un conte musical à la mise en scène soignée et élégante, qui nous rappelle à quel point il est nécessaire de faire attention à l’autre, et de composer avec la nostalgie de son histoire. »

Elsa, Le Kiosque Nantais.

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *